L’ostéopathie

Fondements et principes de l’ostéopathie

Les principes de l’ostéopathie reposent sur les concepts élaborés en 1874 par son fondateur, le Dr Andrew Taylor STILL :

  1. L’unité du corps humain
    Le corps humain est un tout. Par interrelation, l’atteinte de l’un de ses constituants entraîne des perturbations sur l’ensemble des autres parties.
  2. La structure gouverne la fonction
    Ce principe est en lien avec le concept d’une interdépendance entre la structure et la fonction s’appuyant sur la notion fondamentale de la globalité du corps humain.
  3. La capacité d’autoguérison
    Le corps élabore et fabrique ses propres substances pour lutter contre les maladies et les troubles toxémiques, cela dans un espace environnemental cohérent.

Les principes d’adaptation et d’immunité corporelle dépendent de l’intégrité des mécaniques du corps.

En résumé, les principes de l’ostéopathie reposent sur l’unité du corps, sa capacité naturelle à
maintenir son équilibre et sur la recherche du traitement de la cause des symptômes.
L’ostéopathie est depuis le 4 mars 2002 reconnue officiellement en France par l’article 75 de la loi
relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. La pratique de cette
thérapeutique est basée sur de solides connaissances en anatomie, physiologie et biomécanique.